Comment bien acheter votre premier tourne-disques ?

Les indispensables à savoir avant de vous lancer dans votre première acquisition.

Une platine vinyle, c’est principalement une affaire de luxe et d’amour. Que vous soyez un nostalgique du son seventies où un adepte nouvellement conquis des tournes disque, peu importe. Vous allez plonger dans une expérience phonique captivante.

Mais pour cela, mieux vaut sélectionner le meilleur tourne disque capable de répondre à vos attentes. Toutefois, au-delà des contraintes de cout et de disponibilité, sachez qu’il s’agit avant tout d’un achat « coup de cœur ». Impossible de nier la forte attractivité du design autant que des performances. Mais rassurez-vous. Même si certains tourne disques représentent un investissement, il y a des platines pour toutes les bourses.

Mais avant, regardons ensemble les points à connaitre afin que l’achat de votre premier tourne-disques vous donne entière satisfaction.

1 Renseignez-vous avant d’acheter votre tourne disques :

On ne le dira jamais assez. Vous devez identifier vos besoins avant de procéder à un achat. Nous vous conseillons d’établir une liste de point indispensables pour vous avant de vous lancer.

Quelle marque choisir et quel modèle. Comparez, vous avez l’embarras du choix et des performances. Vous trouvez sur le site de nombreux comparatif pour vous aider à effectuer votre choix.

1-1 Anticiper votre achat :

  • Prévoyez dans votre maison une place qui mettra votre platine en valeur. Préférez une zone stable, sans risque de chute. Eloignez les animaux domestiques. La platine dans votre salon ajoutera une petite touche vintage et cosy qui apportera un élément design à un intérieur soigné. Vous aurez donc beaucoup de plaisir à ambiancer un repas, une réunion entre amis où un instant romantique. A moins que vous ne préfériez l’intimité de votre chambre à coucher ! Pour des instants totalement glamour.
  • Afin de lutter contre les vibrations, préférez un support en bois plutôt que verre. certes, plus moderne mais moins adapté à votre matériel.

1-2 Définissez votre budget :

  • Définissez votre budget. C’est sans aucun doute l’un des points les plus importants de votre achat. Quel montant vous souhaitez investir pour votre plaisir ?Si votre budget est serré, vous trouverez une solution d’échelonnement afin d’obtenir des facilités de payement qui rendront votre achat presque-indolore.
  • Un tourne disque est une histoire d’amour. Ce n’est pas un objet comme un autre. C’est un symbole qui va accompagner vos meilleurs moments de votre vie, vous soutenir durant vos épreuves. Tous les séniors vous le diront. Tous se souviennent, avec des trémolos dans la voix, de leur premier tourne-disques. Alors n’hésitez pas à casser votre cagnotte. Sur le long terme, vous ne le regretterez pas.
  • Point positif à ne pas négliger. La qualité des matériaux fait de votre achat, un investissement à long terme. Certaines platines sont quasi inusables. Avec ses composantes analogiques et peu sophistiqués, il chauffe peu et n’est pas facilement endommage able. Certains font état d’une durabilité de plus de 60 ans de leurs 33 tours. En plus, avec un peu d’habileté et de compétence, vous deviendrez rapidement un expert pour gérer au mieux votre platine, en assurant vous même votre maintenance.

1 -3 Tourne-disques Vintage où Platine moderne ?

Un autre soucis auquel vous allez être confronté sera celui du choix. Pourquoi ne pas se lancer dans l’achat d’un tourne disque d’occasion ? Le prix pourra en effet être plus abordable.

Voici notre avis sur le sujet.

  • Les plus : Vous trouverez facilement des antiquités, autant sur les sites de petites annonces que dans certaines brocantes. Le design pourra être délicieusement rétro. Et pour un très bon prix, vous pourrez acheter l’objet de votre convoitise.
  • Les moins : Un tourne-disques ne vaut pas un autre tourne-disques en termes de qualité. Loin de là. Si vous décidez d’entrer dans l’univers des disques Vinyles, c’est que votre niveau d’exigence est supérieur à la moyenne. Du coup, il serait vraiment dommage que vous soyez déçu. Et cela risque bien d’être le cas si vous achetez sans connaitre toutes les spécificités. De plus, certains éléments peuvent être endommagés et difficile à retrouver. En particulier le « diamant » du bras. Indispensable à la lecture de vos disques Vinyles. Malheureusement, certaines entreprises autrefois florissantes ont désormais fermé leurs portes. Et vous risquez de vous retrouver dans l’incapacité de procéder aux réparations. De plus, les platines modernes ont évolué avec leur temps. Elles proposent des adaptations modernes très pratiques tel que le Bluetooth.

Notre avis ; a moins que vous ayez une platine de famille avec une bonne qualité, nous vous conseillons d’acheter un tourne disques neuf plutôt qu’une occasion qui pourra se révéler décevante.

2 Maitriser l’environnement de tourne-disques :

2-1 Avant de commencer à chercher

En premier lieu, vous devez vous imprégnez de l’environnement. N’hésitez pas à vous inscrire sur des forums, à partager avec d’autres passionnés. Et à revenir régulièrement sur notre site pour en apprendre davantage.

Toutefois, si vous souhaitez comparer les spécificités techniques de chaque platine, vous devez maitriser le Jardon. Et savoir de quoi l’on parle. Vous allez voir, c’est très facile. Si vous n’êtes pas un habitué, vous allez très rapidement maitriser les différentes spécificité. Outre le fait de discuter d’égal à égal avec des connaisseurs, cela pourra épater vos amis et relations. A vrai dire, on voit de plus en plus dans les séries et films américains, des hommes d’affaires caresser amoureusement leur immense collection de vieux vinyles.  Nostalgie quand tu nous tiens !

2-2 Qu’est ce qu’un tourne disque en quelques mots ?

C’est un appareil électronique destiné à restituer un enregistrement sonore par décodage mécanique des disques microsillons.  réalisé, il comprend principalement une platine tourne-disque, un amplificateur et un ou plusieurs haut-parleurs.

Il se compose donc:

D’un plateau circulaire:

Un plateau circulaire en métal compose le support circulaire et mobile. Sur ce plateau, est posé un revêtement souple en caoutchouc circulaire sur lequel vient se poser le disque. Au centre se trouve une petite tige métal- qui permet le calage du disque 33 tours. Avec une adaptation pour les 45 tours. Dane ce cas, vous devrez vous procurer un centreur qui permettra d’adapter le calage au 45 tour dont le trou est plus large que le disque classique. En général, les tournes disques sont équipés de ce petit objet, et certains possède même un compartiment spécial pour le mettre.

La lecture se fait par la rotation du plateau, grâce au moteur électrique. Vous devez veiller à ce que la rotation du plateau soit fluide et qu’aucun obstacle ne vienne gêner le mécanisme, sous peine d’endommager votre platine et votre disque.

Notons que c’est la parfaite régularité de la rotation qui assure la qualité phonique de l’écoute.

Si l’on songe que les modèles primitifs ne régulaient pas la vitesse de rotation parfaitement, leurs successeurs ont bien changés. Soyons précis !

Les vitesses de rotation normalisées sont 33⅓ tours par minute ou 45 tours par minute. Certains modèles acceptent-mais c’est plus rare-les 78 tours par minute afin d’écouter les disques les plus anciens. Le format 16 tours par minute reste quant à lui parfaitement marginal.

Un bras articulé.

Les anciens modèles étaient exclusivement manuels. Ainsi, il fallait lancer le plateau, prendre délicatement le bras articulé et placer la tête de lecture sur la tranche la plus extérieure du sillon.

On procède donc de la manière suivante, on lance le plateau puis on pose le bras équipé d’un diamant sur le sillon extérieur.

Plus récemment, tous les modèles haut de Game sont équipé d’un bouton levier qu’il suffit d’actionner pour que le bras se pose directement sur le sillon. Et revienne à sa place automatiquement, une fois la lecture effectuée.

En effet, une mauvaise manipulation du bras pouvait endommager le disque (rayure). Du coup, grâce à l’électronique, le risque d’endommager le matériel s’était considérablement réduits.

La point de lecture :

La pointe ou l’aiguille qui sert à lire de la musique est dotée d’une minuscule pierre. Si certaines ont opté pour le saphir, la grande majorité sont équipées d’une pointe en diamant. Cette pointe est indispensable pour lire les sillons graves dans le disque vinyle.

Rappelons que Le principe de fonctionnement de l’électrophone est analogique : les reliefs présents dans le sillon du disque génèrent des mouvements de la pointe de lecture en diamant. Ils transmettent alors un signal électrique dans le phonocapteur qui le renvoie ensuite vers le préamplificateur.

La base du tourne disque contient le mécanisme électrique ainsi que les différents composants électriques de l’appareil. En cas de panne, c’est sur cette partie que le réparateur, où vous-même pourrez intervenir afin de resouder un fil où changer une connectique abimée. Avec un peu d’entrainement et grâce aux différents didacticiels en ligne, vous ne tarderez pas à vous débrouiller comme un pro.

Le capot :

Protection qui équipe la majorité des platines haut de gamme, il évite tout dépôt de poussière. En effet, ces fines particules nuisent à la qualité sonique et empêche de profiter pleinement des performances de votre appareil.

3-Le nettoyage de vos disque :

Point très important pour améliorer la qualité de lecture. Vos disques doivent être propres. L’usage d’un chiffon doux permet un nettoyage sérieux des vinyle à effectuer avant chaque lecture. Ainsi, vous enlèverez la poussière statique qui se dépose dans les sillons. Vous devrez également vérifier que la poussière ne se soit pas accumulée dans l’aiguille de lecture. Dans ce cas, une minuscule brosse vous permettra d’enlever les particules hors de l’aiguille de lecture. En effet, certains dispositif cubiques favorise l’accumulation de caton. Donc, autant être vigilant.

N’oubliez pas que le disque vinyle est un dispositif fragile. Le moindre « grain de sable » peu l’endommager durablement. Une simple rayure rend la lecture impossible. Donc, afin d’éviter toute déconvenue, soyez précautionner avec votre matériel si vous souhaitez qu’il dure, dans le temps.  

Nous vous invitons à vous procurer le matériel de nettoyage parfaitement adapté à vos besoins.

3-Les nouvelles Platines aux multiples fonctions :

Le bon vieux tourne disque était assez rudimentaire. Les plus anciens étaient portable, encastré dans une valisette. Rétro à souhait mais très simpliste. Un bloc moteur, un plateau un bras et une tête de lecture ainsi que deux hauts parleurs.

Aujourd’hui les nouvelles platines sont Hitch tech. Et certaines brillent par leur look futuriste.

Première révolution:

les bras sont devenus automatique. Grâce à un petit bouton poussoir, le bras rejoint le disque sans votre intervention. Et reviens à sa place à la fin de la lecture.

Normalement, votre platine possède plusieurs vitesse de lecture. Et s’adapte différentes vitesses de lecture.

Autres innovations très pratiques :

  •         . Des ports USB sont désormais disponibles sur les platines les plus récentes. Ils permettent de connecter le tourne-disque à un ordinateur. Afin de pouvoir sauvegarder numériquement vos vinyles. Sur votre ordinateur. Imaginez que vous ayez une grande collection de disques ! cette fonction sera très utile pour numériser.
  •       Le Bluetooth. Il est désormais possible de relier via votre Bluetooth votre platine à votre amplificateur extérieur. C’est une amélioration révolutionnaire puisque vous n’avez plus besoin d’un amplificateur et d’enceinte wifi. Donc, si vous possédez déjà une enceinte connectée sans fil, vous pouvez parfaitement la connecté avec votre platine. Pour obtenir à moindre frais, un son de grade qualité.

4-Des éléments démontables :

En plus de la tête de lecture, vous devrez pouvoir remplacer le plateau, la courroie, le bras. En cas de choc, de chute accidentelle voire d’usure, il est préférable d’investir dans un appareil aux éléments séparés. Dans ces cas, une petite visite chez un réparateur et votre appareil sera comme neuf ! pour votre plus grand plaisir.

Changer la tête en diamant :

Parfois un peu de maintenance est nécessaire. Au bout d’un certain nombre d’utilisation, la pointe diamant s’émousse. Le son n’est plus le même. Il faut alors changer l’aiguille de lecture. Normalement, le mécanisme se démonte facilement. Si ce n’est pas le cas, refusez absolument d’acheter ce modèle.

Autre élément de votre tourne disque à ne pas négliger : la cartouche.

Nous vous conseillons d’investir dans une excellent cartouche. En effet, c’est un élément prépondérant pour la qualité de lecture de vos disques. Alors n’hésitez pas. D’autant qu’il vous faudra débourser aux alentours de 40 euros pour un dispositif de grande qualité.

Et pour finir : votre collection de disques vinyle.

Ecoutez à l’ancienne les bons vieux disque du grenier sont un plaisir incomparable. Le son est plus profond, plus authentique. Même s’il gratte un peu, c’est pour cela que nous l’aimons tant.

N’oublions pas que les disques eux même sont des objets de collection parfois âprement convoités. Certains sont même parfois vendu à des prix qui atteigne des sommets !

Cela reste toutefois une exception. Il est tout à fait possible de se faire plaisir à moindre cout. Il existe de nombreuses brocante, bourse d’échange, bouquiniste pour acheter à moindre cout. Peut-être même avez-vous récupéré des albums de famille, précieusement conservés dans de vieux cartons.

Autre idée, n’hésitez pas à regarder les sites d’enchères en ligne, et des ventes sur internet.

Vous pourriez bien y dénicher une pépite. Vous pouvez aussi trouver des trésors chez les chiffonniers et parfois les antiquaires. Bref, chinez, fouillez, dénichez. C’est l’un des grands plaisir de la collection.

Laisser un commentaire